Qu’est-ce qu’un disque SSD ?

30 décembre 2019

Un disque SSD est un périphérique permettant le stockage des données sur de la mémoire Flash. Quelle est la différence entre un disque SSD et un disque dur classique et quels sont ses avantages ?

Qu’est-ce qu’un disque dur classique ?

Apparu en 1956, le disque dur est un support permettant le stockage de données sur votre ordinateur même lorsqu’il est éteint. On dit que sa mémoire est de masse.Il ne faut pas le confondre avec la mémoire RAM dont les informations ne sont pas stockées à l’extinction de l’ordinateur.

Un disque dur classique est composé de plateaux magnétiques qui tournent à grande vitesse. Sur chaque disque se déplacent une tête de lecture qui permet de lire et d’écrire des données. Une fois ces données lues par la tête de lecture, elles sont envoyées vers le processeur de l’ordinateur. Cette opération prend plus ou moins de temps selon plusieurs critères :

  • La façon dont le disque est physiquement branché sur le contrôleur de disques
  • L’interface du disque dur, autrement dit sa connectique. Il en existe 4, de la plus ancienne à la plus récente : IDE, SATA, SCSI et SAS.

Le disque dur permet de stocker des quantités importantes de données, de l’ordre de plusieurs centaines de teraoctets (To) actuellement.

Ces données peuvent être stockées, effacées, écrasées ou remplacées.

Composé de parties mécaniques, il peut arriver qu’un disque dur soit défectueux. Il faut donc veiller à avoir un autre disque ou espace de stockage (comme le Cloud) pour y effectuer une sauvegarde de ses données.

C’est une solution rentable, en termes de ratio stockage / prix. De même, à moins d’être physiquement détérioré, un disque dur a une durée de vie assez longue, quasiment illimitée.

Et un disque SSD, c’est quoi ?

Plus récent que le disque dur classique, le disque SSD est apparu dans les années 1970. Mais il n’est pas tout de suite reconnu à sa juste valeur.

De l’anglais Solid-State Drive, le disque SSD n’est pas à proprement parler un disque.

Comme la mémoire RAM, le SSD utilise non pas des composants mécaniques, mais des composants électroniques. Il présente cependant un avantage que la mémoire RAM n’a pas : il permet de stocker les données même après extinction de l’appareil.

Du fait de sa composition électronique, le SSD présente des avantages par rapport au disque dur classique.

D’une part, sa caractéristique la plus avantageuse réside dans sa vitesse. Ayant une latence très faible, les SSD sont beaucoup plus rapides pour lire et écrire des données.

La composition électronique des SSD leur permet également :

  • D’être absolument silencieux
  • D’être plus économes en termes d’énergie, générant également moins de chaleur
  • De résister plus facilement aux chocs physiques

Par contre, ils sont plus chers que les disques durs et s’usent plus rapidement. Les SSD sont composés de cellules permettant le stockage de données. Celles-ci ont un nombre limité d’écritures. Cela ne se produit néanmoins qu’après plusieurs années d’utilisation intensive. De plus, avec l’évolution des SSD, ceux-ci sont de plus en plus résistants et de moins en moins coûteux.

Quand opter pour un SSD ?

Vous pouvez opter pour l’ajout d’un SSD sur votre appareil, qui couplé ou remplaçant votre disque dur classique, rendra votre ordinateur plus rapide. En stockant le système sur le SSD, vous pourrez aller jusqu’à plusieurs minutes de latence en moins. Cela peut redonner un coup de boost à une machine qui commence à « ramer ».

Vous souhaitez optimiser votre infrastructure ?

N’hésitez pas à faire le point avec un de nos experts en cybersécurité pour l’ajout de matériel plus performant.

Contacter l’équipe E-maj IT Solutions

Source photo