Que signifie la fin du réseau téléphonique commuté (RTC) ?

12 juin 2020

Dans un précédent article, nous avons vu que dans le cadre du Plan France Très Haut Débit, le gouvernement souhaite accélérer la transition numérique du pays. Pour ce faire, de grands travaux ont lieu dans le but de permettre à tous de bénéficier d’un accès internet très haut débit. Cette transition marque la fin du RTC, ou réseau téléphonique commuté. Qu’est-ce que le RTC et qu’implique la fin de ce réseau historique ?

Tout d’abord, qu’est-ce que le RTC ?

Comme son nom l’indique, le RTC est un réseau téléphonique analogique. C’est une technologie qui ne date pas d’aujourd’hui : en effet, il a été mis en place dès les années 70. Le RTC, mis en place pour la communication par téléphone fixe, est aujourd’hui encore utilisé pour accéder à internet. Comme ce n’est pas son but premier, il fait preuve de limitations qui fait qu’il va être progressivement remplacé par de nouvelles technologies numériques.

Quelle est la différence entre analogique et numérique ?

Le RTC est un réseau analogique, et comme nous l’avons vu, ce système n’est pas sans inconvénients. On lui préfère aujourd’hui le numérique. Ces deux systèmes ont un point commun : ils permettent le transport ou le stockage de données.

Les supports analogiques se basent sur le recopiage des données selon une courbe. Le numérique traduit ces données en binaire, une série de 0 et de 1. L’avantage du numérique est que la perte et l’altération des données est moindre.

Que signifie la fin du RTC ?

Les opérateurs en charge de la maintenance du RTC estiment que c’est une technologie maintenant obsolète, dont les coûts de maintenance sont élevés. De plus, il devient de plus en plus difficile de trouver les pièces nécessaires à son fonctionnement.

La fin du RTC marque l’arrêt de la connexion entre le téléphone fixe et sa fameuse prise en T. Celle-ci reste toutefois reliée au réseau cuivre qui continuera à fonctionner. Le RTC devrait cesser de fonctionner au plus tôt en 2023, et seules les lignes téléphoniques fixes qui ne sont pas reliées à une box internet devront passer par celle-ci pour continuer à fonctionner.

La fin du RTC a déjà été entamée, puisqu’environ 75% des foyers français ont déjà été reliés à son équivalent numérique, la voix sur IP.

Cela ne devrait pas avoir d’impact en termes de coût pour l’utilisateur, qui pourra choisir d’avoir une ligne téléphonique fixe sans pour autant souscrire à une offre internet.

Seul inconvénient : comme la voix sur IP est numérique et non analogique, elle ne fonctionne pas sans électricité.

Amorcez dès aujourd’hui votre transition numérique !

Aujourd’hui, les nouvelles technologies comme la voix sur IP permettent d’améliorer les performances et la compétitivité des entreprises, et davantage avec un support comme la fibre optique. C’est dans cette optique que le Plan France Très Haut Débit a été mis en place. Il permet à la France de devenir un pays plus attractif et à l’économie d’être impactée positivement.

E-maj IT Solutions vous conseille et vous accompagne dans vos démarches en télécommunication. Jetez un œil à nos offres et contactez-nous pour en savoir plus !

Source photo de couverture : Freepik