Commande vocale : attention aux arnaques

21 octobre 2019

La commande vocale, qui permet d’utiliser sa voix pour envoyer une requête via son smartphone ou un assistant vocal (Siri, Google Home…) séduit de plus en plus d’utilisateurs. En effet, c’est une méthode facile et rapide pour obtenir des informations claires, la météo, les horaires d’un film. On peut aussi s’en servir pour envoyer un message, enregistrer un rendez-vous ou écouter de la musique. Face à ce succès, des personnes malveillantes mettent en place des arnaques destinées à tromper les utilisateurs de la commande vocale.

Comment savoir si je suis victime d’une arnaque et comment s’en prémunir ?

La commande vocale : un succès indéniable

Près de 30% des requêtes sur les moteurs de recherche proviennent de recherches vocales. Il est estimé qu’en 2020, ce sera la moitié des requêtes. Toutes les tranches d’âge sont concernées par cet engouement. Quoi de plus simple que d’appuyer sur un bouton pour dicter rapidement un message à son assistant vocal ?

Ceux-ci sont de plus en plus performants, et permettent de répondre à de nombreux besoins exprimés par les utilisateurs. Très adaptatifs, ils évoluent et s’adaptent à force d’utilisation.

Une technologie utile et dont le succès est donc compréhensible. Certaines personnes malveillantes ont bien compris les enjeux de ce succès. Elles ont donc mis au point des arnaques à destination des utilisateurs de la commande vocale.

Commande vocale : de plus en plus d’arnaques aux faux appels

C’est une nouvelle forme d’arnaque sur Internet. Beaucoup de personnes utilisent leur assistant vocal ou leur mobile pour rechercher le numéro d’un prestataire. Par exemple « Je cherche un plombier à Metz ».

De faux sites sont alors créés en réponse aux recherches vocales. Ces pages sont ensuite boostées pour être en tête de liste sur les moteurs de recherche et elles arrivent parfois avant les annonces de vrais prestataires.

Quand vous demandez à votre assistant vocal d’appeler le numéro, il compose alors le faux numéro.

« Les fraudeurs créent de faux numéros de service client et les placent en tête des résultats de recherche, souvent en payant pour des annonces. Lorsqu’un appareil effectue une recherche vocale, l’algorithme peut accidentellement choisir un numéro frauduleux. »  Source : BBE

Ces personnes peuvent alors tenter de vous escroquer, par exemple, en vous demandant de verser de l’argent en demandant vos coordonnées bancaires.

Comment s’en prémunir ?

Comme nous l’avons vu dans notre article sur le phishing, les e-mails ou lignes téléphoniques frauduleux ont leurs caractéristiques suspectes. Demande de coordonnées personnelles ou bancaires, insistance, offre trop belle pour être vraie… Si vous avez un doute sur un numéro de téléphone frauduleux, raccrochez et allez sur le site officiel du prestataire que vous recherchiez pour comparer.

Si vous êtes sûr qu’il s’agit d’une arnaque, informez-en les autres utilisateurs en le signalant. Il existe des sites dédiés, comme Info Arnaques ou  Stop Arnaques qui répertorient les numéros frauduleux.

Vous souhaitez des conseils personnalisés sur la cybersécurité ?

Forte de son expérience, l’équipe d’E-maj IT Solutions se spécialise dans la sensibilisation, la prévention et les solutions de cybersécurité.

En savoir plus

Source photo de couverture