5G : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

22 juillet 2020

La 5G est actuellement sur toutes les lèvres. La nouvelle génération de réseaux mobiles qui va être déployée très prochainement en France soulève de nombreuses interrogations. Dans notre série d’articles consacrés au sujet, on vous propose de répondre aux plus fréquentes : comment ça marche, ses avantages, son déploiement et les controverses sur le sujet.

Qu’est-ce que la 5G ?

La 5G est un nouveau standard de réseaux mobiles (sans fil). Elle succède à la 1G, la 2G, la 3G et la 4G, et est de ce fait la cinquième génération, d’où son nom.

Elle a été mise au point pour répondre aux besoins de plus en plus importants de haut débit sur les technologies sans fil.

En effet, elle promet des débits théoriques environ dix fois plus rapides que ceux de la 4G (plus d’1 Gbit par seconde) et un temps de latence extrêmement faible. De ce fait, elle est souvent décrite comme une véritable révolution technologique.

Comment ça marche ?

La 5G est une technologie évolutive qui va donc voir ses performances évoluer au cours du temps. Comme les générations précédentes, elle fonctionne au moyen d’ondes radio envoyées via des antennes, et de ce fait, ne nécessite pas de connexion filaire ou satellite.

Elle se base sur l’utilisation de nouvelles bandes de fréquences radio jusqu’alors réservées à l’armée. Il est désormais possible pour les opérateurs d’acheter ces bandes. À l’heure actuelle, SFR, Orange, Bouygues Telecom et Free ont vu leur proposition d’achat acceptée par l’Arcep, une autorité administrative indépendante. Elle gère notamment la régulation des communications électroniques.

Certaines des fréquences utilisées sont déjà exploitées pour la 4G+, ce qui permet de réduire le nombre de nouvelles antennes.

A son déploiement, il est prévu que la 5G ne fonctionne que sur une bande de fréquence, celle de 3,4GHz (gigahertz) à 3,8 GHz. Puis d’autres lui seront progressivement attribuées. Chacune de ces fréquences a ses avantages.

Les fréquences les plus basses (700 MHz) améliorent la portée mais leur débit est le plus faible. Les fréquences les plus hautes (26 GHz) permettent de bénéficier d’un débit exceptionnel, mais leur portée est amoindrie.

En jonglant entre ces différentes fréquences, le réseau est donc bien plus performant. Il est même possible de changer la fréquence utilisée pour chaque application, en fonction des ressources dont elle a besoin.

La 5G, comment ça marche ?
Source photo : Freepik.com

Devenez incollable sur la 5G avec notre série d’articles !

Découvrez la suite de nos articles sur le thème de la 5G prochainement. Pour ne rien manquer, abonnez-vous à E-maj IT Solutions sur les réseaux sociaux.

Source photo de couverture : Freepik.com